BC Lov's Blog

BC Lov's Blog

Lire, c'est bien...

Participer, c'est mieux !

Postez !

Messieurs C: Loverval - Beaumont 2

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Thu, January 29, 2009 23:25:08

Ah ben voila que la présidente (et juge-arbitre dévouée) m'a de nouveau précédé....

Faut que je poste juste avant ma douche, on dirait ! smiley

Enfin, j'ai une bonne photo de groupe (oui, c'est un beau montage, merci Photoshop), donc vous voila forcé de vous farcir mon résumé pour la découvrir à la fin :

Les "vieux" sauvent les meubles: 4-4

On redoutait bien un moment de vérité pour cette rencontre cruciale; rappelez-vous qu'après un premier tour sans faute, nous avions échoué dernièrement à Binche, ce qui nous mettait dans la possibilité d'être rejoints -voire dépassés- par le deuxième de la division, Beaumont 2, justement dans un match "à quatre points". Pression supplémentaire dans le déforcement de notre effectif, avec Louis (brillant astucieusement par son absence) et Karl au ski (dans la blanche jusqu'au cou).

Dans cette grande détresse, nous avons fermement insisté pour que Renzo (OK Boss) soit des nôtres, ce qu'il confirma, au dernier moment pour jouer avec les nerfs de son capitaine bien-aimé. Nous avions un instant envisagé de faire appel à William (Willie Boy from LLN),mais hélas nous avons du nous résigner... Pire encore, au dernier moment, Nelson (Alias l'Amiral) était appelé d'urgence en hollande pour une intervention informatique et ne pourrait nous rejoindre à temps. Un seul mot d'ordre face à l'angoisse: faire de son mieux.


A 20h30 dans la salle, il est temps de se décider pour la composition d'équipe. Lueur d'espoir quand nous constatons qu'un titulaire fait défaut aussi dans les rangs adverses: Christophe a été rappelé pour des manoeuvres, ce qui fait bien notre affaire. Le match nul est possible. On décide donc de laisser ensemble Briseradius et Faipalgugus, pour assurer deux matches sur base de leurs récentes performances au tournoi du club, tout en espérant que Okeboss et Barométrix pourraient en remporter un, ce qui ferait 3-1 pour aborder les simples avec une certaine sérénité.


On doit déchanter directement: les Lovervallois perdent les premiers sets. Alors que Laurent et Lucas s'inclinent au second aussi, Bernard et Etienne reprennent doucement le contrôle du match et s'imposent au bout de la troisième manche, non sans transpiration. Donc, 1-1 et on est pas fiers. Deuxième série de doubles: on prend les mêmes et on recommence... résultat identique pour arriver à 2-2.


Ca devient plus palpitant quand Lucas entame son simple (en quatrième joueur) et remporte le premier set, il en veut, il joue de mieux en mieux, il pousse régulièrement son adversaire à la faute, il est gonflé à bloc. bien encouragé par ses coéquipiers. Hélas le beaumontois se ressaisit au prix d'un grand effort de volonté et remporte les deux sets suivants de haute lutte. On sent toutefois que Lucas est toujours en phase de progression et que la concrétisation ne tardera plus. Sur le court voisin, Laurent fait jeu égal avec le deuxième joueur, mais au fur et à mesure des points, on le sent de moins en moins frais... et de fait, il s'incline en deux sets, les échanges rythmés par les différentes exclamations et plongeons de son rival et futur vainqueur. C'est 4-2 et les carottes sont presques cuites !


Presque, car Bernard entre en lice pour le troisième simple: il est toujours dans une période de forme (deux finales à Loverval le week-end passé) et c'est sans grand état d'âme qu'il prend la mesure du sociétaire de Beaumont.4-3, c'est pas très confortable.
Et tous les regards se tournent vers le premier terrain, où s'affrontent les premiers simples de chaque équipe, Etienne contre Luc Devleeschouwer. Sur papier, C1 contre C2, mais c'est sans tenir compte de l'aversion de Faipalgugus pour le simple. Et les échanges s'installent, très disputés Luc en difficulté sur son revers au fond, Etienne sur les contr'amorties. Les deux joueurs sont au coude à coude: Etienne remporte le premier set 23-21 mais doit concéder le deuxième 20-22. Au troisième, Luc sort plusieurs retours et concède six point d'avance. Les services alternent, mais Etienne ne lâchera plus l'affaire, misant sur des amorties slicées rapides ou des retours grand fond dans le revers.

Ouf ! 4-4 et Loverval garde la tête de la division avec son point d'avance.
Toujours pas de douche chaude à l'école Destrée... Une petite verre, un bout de saucisson et une chtite photo pour en terminer dans une ambiance bien sportive et détendue. C'est chouette, non ?

  • Comments(3)//blog.bcloverval.be/#post190