BC Lov's Blog

BC Lov's Blog

Lire, c'est bien...

Participer, c'est mieux !

Postez !

Interclub Messieurs: Le Renouveau ?

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Wed, November 18, 2009 19:06:45
Ce mercredi 28 Octobre, nous voici repartis au club des Volants (Mons-Colfontaine) pour notre quatrième confrontation. Notre unique défaite Contre Charleroi 1 était digérée, et nous dressons nos plans de vengeance (ça ne veut pas dire grand'chose mais on se sent mieux...). smiley
Donc nous alignons une équipe assez "standard" comme on dit à Sclessin, avec Karl et Laurent (les méritants vainqueurs du double messieurs vétéran du week-end dernier, rien de moins) première paire et en deux, Bernard et Etienne, formation routinière s'il en est. Nelson et Lucas, piliers de nos troisième et quatrième simmples parachèvent la sélection. Disons-le d'emblée, le terrain est glissant et dangereux, un béton lisse, trop lisse jusque dans les douches où le sol humide est criminellement piégeux ! Même les locaux s'en plaignent, il faut donc faire avec, tout comme avec un éclairage de qualité très moyenne, mais bon, c'est pour tout le monde. smiley
Premièr double remporté sans histoire mais sans éclat non plus par nos plus de cinquante, alors que juste à côté, Solkarlus et Renzo sont à la peine, et doivent concéder le premier set. On met au point la stratégie, on serre le jeu, et on remporte les deux manches suivantes. Voila 0-2. On inverse, sans plus commettre d'erreur d'appréciation, et après deux petits matches plus intéressants, nous menons 0-4 au compteur. Si les Montois avaient réuni les deux C1, on aurait sans doute éprouvé beaucoup plus de difficultés, souligne notre trésorier, de fait, et par ailleur Frédéric Coja (B2) est absent... smiley
Les simples débutent assez vite, Nelson et Lucas sont en piste assez rapidement, Nelson contient son jeune adversaire en restant dans le terrain, jouant la régularité alors qu'en face, on se regarde beaucoup jouer... Lucas nous réalise une rencontre de très bonne facture, prenant sa chance et les points dès qu'il le peut. 23-21 au premier set, évidemment au aurait préféré le voir gagner, mais ca reste un excellent résultat. Lucas paie d'ailleurs ses efforts dans la deuxième manche 21-13. Bernard et Karl entrent en suite en piste. Bernard se sent toujours fragile, et la victoire de Nelson suffisait pour enporter l'enjeu de la soirée, il n'en fera pas de trop, et déroule pour s'incliner 21-17 21-13. Le trésorier est venu pour (se) dépenser ! Devant sa détermination, le premier joueur adverse va avoir du fil à retordre: Karl s'impose au finish, à l'usure, à la condition: 21-17, 21-23 et 19-21. Tout en fin de rencontre, il donne même un point de trop à son adversaire, ce qui l'a d'ailleurs un peu déstabilisé...
La messe est dite et nous terminons par un 2-6.
Toute bonne ambiance dans les douches et le bistrot de la place de Jemappes où nous terminons la rencontre. smiley
Rendez-vous le 8 décembre, nous recevrons La Hulle pour le derrier match du premier tour !

  • Comments(0)//blog.bcloverval.be/#post213

Messieurs C Saison 2

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Mon, October 26, 2009 14:48:24

Après sa glorieuse campagne de l'an dernier, ponctuée s'il fallait le rappeler d'un titre bien mérité de champion, notre valeureuse équipe messieurs reprend le collier elle aussi. Et ce, avec quelques modifications dues à l'adaptation des règlements des compétitions : plus de limite de classement, mais seulement d'indice d'équipe, volants plumes au lieu de plastiques. Voilà qui nous permet d'ajouter un joueur série B à l'occasion, et une belle marge de manoeuvre pour nos composition de titulaires. Le noyau reste stable autour de Bernard, capitaine en titre: Louis, Karl, Laurent, William, Nelson, Lucas et votre serviteur. Réserves de luxe: nos messieurs B2 avec Jean, Gilles, et Pierre. Ceci nous permet d'afficher l'indice d'équipe le plus élevé de la division 4B, mais faudra voir nos prétentions après le premier tour. smiley

Première rencontre: nous recevons Ecaussinnes, et bien que nous soyons un peu à court de compétition, ils sont plus déforcés que nous. Bernard et Renzo sont indisponibles, alors nous faisons appel à Jeannot. Notre secrétaire fera le premier double avec Karl, et ce fut un peu laborieux... mais on s'en sort en trois sets ! Pendant ce temps, Louis et le président prennent la mesure de leurs adversaires eux aussi, mais en deux manches. Hop, et on inverse les doubles, pour obtenir un score similaire, donc nous nous retrouvons à 4-0 à l'entame des simples. Jean prend lentement mais définitivement le meilleur sur le C1 adverse, 22-20 quand même dans le second set. Karl doit se donner pour émerger en trois sets, lui aussi doit se réhabituer aux plumes... Sans problème pour Nelson et Lucas, qui réalisent une très bonne performance d'entrée; Attention, il y aura des matches plus consistants par la suite ! Et voila après une petite bière vite fait au bar de campagne, la douche bienfaisante ! 8-0, voilà un excellent début, n'est-ce pas mon capitaine ?smiley

Deuxième rencontre: nous nous rendons à Binche, lieu de notre seule défaite de l'an dernier, de sinistre mémoire. Le capitaine faisant fonction avait décrété qu'il faudrait laver cet outrage dans le sang (de préférence le leur!). Alors Karl est en vacances, Renzo et Bernard indisponibles, de même que Jeannot et Gilles. Hum, Avec louis, Nelson et Lucas, il nous faut un petit complément d'effectif sous peine de voir défaits à nouveau. Heureusement, Pierre et William sont disponibles, voilà qui tombe merveilleusement à propos. C'est donc avec une formation composée de moitié de Bertrand (le juge-arbitra avait un peu de mal à s'y retrouver) que nous débarquons. Pierre et Etienne sont alignés en premier double, qu'ils remportent en deux sets assez nets. Pas de souci pour Louis et William en deuxième paire, qui portent le score à 0-2 en deux manches aussi. Puis on croise, et tout d'un coup, on se rend compte comme il y peut y avoir des paires qui vous conviennent, et d'autres ... nettement moins ! Vlan nos deux équipes se font surprendre au premier set, ça les oblige à bien mouiller leur maillot et à se battre pour finalement émerger en trois manches, ouf ! Nos adversaires ont bien joué, sans complexe, et ça a bien failli marcher. Mais bon au marquoir, c'est 0-4.
Les simples viennent de commencer; une oreille traînante surprend un dialogue où Binche veut encore croire à un match nul, remporter les quatres épreuves individuelles. Franchement pas impossible, mais ça ne nous arrangerait pas; Louis a beaucoup de mal à imposer son jeu et concède le prmier set 21-10. William s'en sort mieux, et remporte le sien 13-21, mais le soulagement est de courte durée, trop de volants dehors...la deuxième manche lui échappe 21-19, alors que Louis laisse filer son match... Nelson monte sur le terrain, bien décidé à en découdre, et de fait ! Le premier set est fort disputé, et malgré cela, notre sociétaire concède sur le score de 21-19; il va falloir encore monter le niveau ! Pendant ce temps, William a trouvé les ressources pour s'imposer 15-21 et nous voilà soulagés, ça fait 1-5. Tandis que c'est au tour de Lucas d'entamer sa rencontre, Nelson s'apprprie le deuxième et même le troisième set pour méritoirement nous porter à 1-6. Bravo Nelson ! Sans plus de pression, mais alors qu'il affronte une jeune valeur C2, Lucas s'accroche et réussit une prestation de bonne qualité avec des échanges construits et des points bien terminés. Il s'ccapare 11 et 17 points pas volés. Toujours en phase de progrès, Lucas, tu es sur le bon chemin. Score final: 2-6, douche et retour dans nos pénates avec une victoire de plus dans notre escarcelle.smileysmiley

Troisième rencontre: On déchante ! Charleroi déplace sa première équipe : une formation de jeunes performants et ambitieux, bien encadrés par l'expérience de Jean Musso. Nous faisons le choix de huit titulaires pour répartir l'effort: Pierre et Louis d'un côté, Karl et Bernard de l'autre pour les doubles. en simple Jean, Philippe Zygor donc c'est la première participation, puis les habituels Nelson et Lucas. Peu de choses à dire, Vu que les doubles nous échappent d'entrée, et que ce ne fut pas la qualité du jeu qui était en cause. Des adversaires plus forts tout simplement, une belle résistance de notre part et une petite blessure pour Louis. En simple, la seule satisfaction nous vient (encore) de Neson qui a pu forcer la victoire en trois sets. Philippe et Lucas se sont bien battus, mais en vain. C'est la loi du sport, et nous avons étés trop habitués aux victoires l'an dernier. Revenons donc les pieds sur terre avant la rencontre du 28 à Mons. smileysmiley

  • Comments(0)//blog.bcloverval.be/#post212

Messieurs C : Charleroi 2 - Loverval : 2-6

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Wed, April 08, 2009 18:20:55

Champions ! La consécration d'une équipe soudée et volontaire.

Au pied du mur une fois de plus, car la victoire nous était indispensable. Au classement, un seul petit point nous place devant les beaumontois. Même un match nul ne nous mettait pas à l'abri, bien au contraire car le nombre de matches et de sets nous était défavorable. Pas le choix, donc.
Alors que le match aller ne nous avait pas vraiment posé de problème avec une victoire par 7-1, nous avions pu constater que depuis la blessure du capitaine adverse Olivier Santerre, un certain nombre de mouvement dans l'effectif carolo avaient optimisé leurs performances depuis. Notamment en alignant des C1 comme Flavien Helson ou Kevin Archambeau, et les résultats avaient suivi.

Pour nos couleurs, le capitaine avait convoqué l'effectif au grand complet, mais on devait déchanter en apprenant que Laurent (indisponible pour raisons familiales) et Karl (entorse) ne monteraient pas sur les terrains. Par contre, on pouvait compter sur Louis et son neveu Willie boy qui nous ont déjà démontré quelle solide paire de double ils constituaient. La veille, nous apprenons que Nelson a une "grosse sortie" -soirée Fantômas à la distillerie de Biercée- le samedi soir et qu'il risque d'"être pas trop frais" mais qu'il fera son possible pour venir.

Le grand jour est là, avec un peu de brouillard sur la ville qui laissera bientôt place à une belle matinée printanière ensoleillée. Nous aurons des supporter: Anne, Présidente, avec Karl, Jean et Dany nous permettent d'ëtre quasiment aussi nombreux que les locaux. Quoique Nelson n'est pas là et comme Bernard se voit prier d'inscrire la composition d'équipe, il se sacrifiera donc pour le troisième simple...

Les doubles débutent, et on dirait que les carolos veulent rentrer directement dans le vif du sujet... Ils souhaitent que leur première équipe affronte notre deuxième paire, et on sera rapidement fixés. Notre objectif est évidemment toujours de remporter les quatre doubles, de façon qu'après, il ne nous reste qu'un simple à accrocher pour remporter la timbale. Bertand et Bertand s'imposent en deux sets, voilà déjà ça de pris. Bernardo et Red Master se font surprendre en commettant l'erreur d'attaquer, il faut recourir à un troisième set. Heureusement, ils ont pu monter en régime et asseoir leur jeu pour réduire l'adversaire à l'impuissance. D'ailleurs, de rage et frustration, Patrick en casse sa raquette sur le plancher. Heu... on en demandait pas tant... mais voila c'est 0-2 ! Et nous gardons le cap.

Nelson est arrivé entretemps, directement de la soirée et "un peu fatigué"... Trop tard pour l'aligner, on croirait qu'on veut se renforcer hors délai...
Les doubles s'inversent, et on sent un peu que le coeur y est moins chez les locaux... Voilà qui fait notre affaire: nos deux paires s'imposent plus nettement. On respire et on se surprend à sourire, c'est 0-4 comme on le souhaitait.

Bon, rien à faire, on y va pour les simples en sachant qu'un seul suffirait: en premier, Louis se voit opposé à Kevin Archambeau, et c'est loin d'être une promenade de santé pour le doyen de notre formation, sans compter que c'est son troisème match. Il offre toutefois une belle résistance, ne s'inclinant qu'au terme du troisième set. Sur le terrain d'à côté, William porte nos meilleurs espoirs. C'est sûr que face au jeune Jonathan Sterckx il part gagnant sur le papier, mais notre sociétaire est à court de jeu, sur terrain adverse et les plastiques ne lui facilitent pas la vie. Le premier set est très indécis, et notre boy comprend qu'il doit alterner les placements plutôt que de passer en force, il termine 20-22 et enchaîne avec le bon côté pour conclure plus aisément 10-21. Super, l'objectif est atteint avec 1-5.

Soulagement, car cette victoire permet à nos deux derniers représentants d'aborder leurs rencontre sans pression. Bernard qui met un set pour se libérer et termine la troisième manche à fond en ne laissant que 6 points à son adversaire. Pendant ce temps, Lucas affronte Paul Froideville contre lequel il n'avait marqué que 18 et 9 à l'aller. Les progrès de notre quatrième joueur allaient-ils lui permettre de prendre sa revanche ? Un premier set de chauffe se termine 21-12 pour le carolo. Bien encouragé, Lucas lâche ses coups et mord sur sa chique pour arracher le deuxième set 16-21, bravo ! Petite pause avant le troisième... où Barométrix fait mieux que se défendre; Hélàs un peu court car son adversaire réussit à hausser son niveau de jeu et fixe le score à 21-15. Pendant ce temps, Nelson l'Amiral et Olivier Santerre se font transpirer hors compétition, pas venus pour rien...

Résultat final : 2-6 et donc le titre de champion revient à Loverval, même si il n'y aura pas de vraie montée et quelle que soit l'issue du dernier match de Beaumont 2. Nous apprenons d'ailleurs à l'instant où nous écrivons ces lignes que Les Volants Fossois de Jean-Jacques Ganna leur ont damé le pion 7-1.

Une douche bouillante mais au débit hésitant nous attend aux vestiaires dans l'ambiance enthousisaste que vous imaginez. D'autant que Jean était venu avec le champagne, voilà un verre d'après-match qui a de la classe ! Bonne humeur et esprit sportif pendant ce super apéro... Et l'on évoque déjà la saison prochaine, avec son lot de nouveautés: volants plumes pour tous (sauf accord des deux équipes), et refonte des divisions sur base des coéfficients d'équipe sans limitations de classements.

Bravo et Merci à tous nos joueurs, sympathisants et supporters, au comité du club, avec une attention particulière pour Anne, dévouée juge-arbitre, et Jeannot présent à tous les coups, ce titre est le vôtre autant que le nôtre.

A mon capitaine, félicitations pour cette mission accomplie mon bon, et on remet çà la saison prochaine !

  • Comments(3)//blog.bcloverval.be/#post208

Ecaussinnes (bis)

La Vie du ClubPosted by Red Wolf alias Etienne Thu, April 02, 2009 20:18:23

Comme signalé dans le post précédent, j'ai le plaisir de vous confirmer cette bonne nouvelle de victoire en pays ecaussinnois (ça se dit ?) ! smiley

Heureusement aussi, nous étions coachés par notre secrétaire (décidément partout où il y a du bad) pour les demi-finale et finale. Trois matches en trois sets, pour seulement un en deux manches, et une belle complémentarité entre ces partenaires bien routiniers. smiley

Dernier détail intéressant: Bernard a dit qu'il avait soif et il y avait de la Saint-Feuillien (king size bottle) à gagner ! Tirez-en les conclusions vous mêmes...

Allez, santé ! smiley

  • Comments(0)//blog.bcloverval.be/#post207

Messieurs C : Fosses-la-Ville reçoit Loverval

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Thu, March 12, 2009 18:52:23

Avant-dernière ligne droite.smiley
Mardi 10 mars 20h30, la salle de Sart-saint-Laurent est là sur la droite au-dessus de la montée à l'entrée du village. A l'intérieur, des murs jaune clair ne donnent pas la meilleure visibilité, surtout avec des spots assez éblouissants. Nous entamons cette avant-dernière rencontre de la compétition avec l'envie de ne pas nous faire piéger: on alignera donc une équipe performante, même si Karl est absent, et que l'on a renoncé à rappeler William. De l'autre côté, jean-Jacques Ganna est de retour après blessure, nous restons donc sur nos gardes.smiley


Et de fait, si Louis et Laurent s'imposent assez aisément dans leur premier double, Bernard et Etienne se font surprendre au premier set... Ca leur apprendra à laisser le jeu trop ouvert quand ils n'y voient pas trop bien. Concentration et tactique, on évite les smashes plats et tout de suite ca va mieux: on reprend le contrôle pour faire 0-2.
On croise les doubles, et sans répéter les mêmes erreurs, nous voici assez sereinement à 0-4. Tiens, voila de la visite, avec Pierre et Corinne qui viennent passer quelques instants avec nous. Ils vont d'ailleurs assister au "duel des frères": Louis (frère de Pierre) contre jean-Jacques (frère de Corinne), ce sera le premier simple... qui se jouera d'ailleurs en dernier. Bernard ramène en effet le premier simple dans notre escarcelle, et c'est donc 0-5. l'Amiral fait de même en deux sets lui aussi, contre l'autre ex-lovervallois Jean-Claude et voilà 0-6. Lucas doit déchanter: rien ne va ce soir, ni la position, ni le déplacement, ni les retours, comme on dit il y a des jours sans... Il s'incline donc sans vraie satisfaction, c'est 1-5. Duel des frères, des anciens pour couronner la rencontre et on est pas déçus, trois sets dont le deuxième renporté méritoirement par Louis. Qui souffre et doit concéder la victoire dans le troisième pour fixer le total à 2-6.


Une douche réparatrice dans la baignoire des vestiaires (dix centimètres d'eau dans le local à douches), puis ahahahaaa, l'hydratation intérieure. Etienne remet les 33 à la mode, ils avaient oublié que ça existait on dirait... On est soigné aux petits oignons: de la quiche, des apéros chauds, des boulettes au fromage, du saucisson. smiley

Faut dire aussi que Jean-jacques fête justement son jubilé d'or (50 ans, mais si, mais si mesdames !) donc les tournées se succèdent, et Bernard ne reste pas ...en reste. Il faut déjà rentrer car demain : arbeit ! rendez-vous le 5/4 à Charleroi (un dimanche à 9h00, aaaargh!) pour le dernier épisode qui devrait aussi couronner nos valeureux représentants en grande pompe. Tee-shirts verts et trainings de rigueur ! smiley

  • Comments(1)//blog.bcloverval.be/#post203

Messieurs C reçoit BCK2 (Braine le comte).

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Sun, March 01, 2009 15:28:34

Le retour de la confiance: 6-2.

Nouvelle étape dans la conquête du titre, Nous recevons les brainois dans une rencontre qu'il ne faut pas sous-estimer, car avec Fosses, elle peut receler son quota de pièges.
Nous alignons une équipe un rien déforcée par l'absence de Louis et Laurent, et après un bref conseil de guerre collectif, les doubles sont composés par Karl et Etienne d'un côté, Bernard et Nelson de l'autre. L'association de ces deux derniers a été éprouvée précédemment en traînement, et tous conviennent que dans ce cas de figure, c'est la composition qui nous paraît la plus performante. Léger contretemps lorsque La première paire adverse, très routinière leur inflige une défaite en deux sets, mais avec des scores disputés. Solkarlus et faipalgugus triomphent sans gloire de leur côté. 1-1, et rien n'est fait.
On croise les doubles, et voici sans doute le moment de vérité, car Bernardo et l'Amiral s'imposent plus aisément, alors que nos C1 se laissent surprendre et laissent échapper le premier set... Il est temps de resserer le jeu: nos couleurs conviennent d'arrêter les attaques en puissance infructueuses pour alterner placement et amorties... et ça marche ! Très désorientés, les brainois s'inclinent assez nettement dans les 2eme et 3eme set. Nous voilà à 3-1.
C'est mieux pour les simples, on ne sait jamais, car n'oublions pas que même un match nul nous serait fatal: Beaumont guette notre faux-pas pour revenir à notre hauteur...
Karl rame un peu en premier simple, puis s'impose logiquement. Bernard ne rencontre aucun problème particulier, sauf une frappe assez sèche de son adversaire qui le déporte sur certains retours. Néammoins il remporte aisément sa rencontre. Lucas et Nelson n'héritent pas des joueurs les plus faciles, mais bon le règlement est comme cela et même si la partie est déjà gagnée, il faut y aller, sans trop de pression. Lucas échoue de peu dans le premier set, ses progrès et sa confiance sont évidents, bravo !. Hélas le deuxième set ne verra pas de renversement de tendance. Nelson, a plus de succès dans cette entreprise, puisque après avoir concédé le premier, il s'impose dans les deux derniers, avec des seulement 3 ou 4 points d'avance... enfin la victoire fixe le total à 6-2.
Bravo les gars, on y est presque ! Et vivement les douches à Chatelineau. smileysmileysmiley

  • Comments(0)//blog.bcloverval.be/#post199

Annifle : les photos !

La Vie du ClubPosted by Red Wolf alias Etienne Sun, March 01, 2009 14:55:43

Quelques photos de l'anniversaire de Bernard vendredi dernier. Notre capitaine de l'équipe messieurs célèbre dignement ce nouveau printemps, avec gâteau et cadeaux... Et un privilège, par respect et déférence... je n'en dis pas plus. Longue vie !

  • Comments(0)//blog.bcloverval.be/#post198

Messieurs C: Thudinien - Loverval

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Sat, February 07, 2009 16:18:00

La totale : 0-8.

Thuin, salle du lieu-dit "Le Gibet" ce mercredi 4 février.
Après être passé bien près de la catastrophe contre Beaumont, nous assistons ce mercredi à une magnifique réaction de nos troupes:
D'abord, un effectif complet, sauf Louis, blessé, avec six titulaires rutilants et avides d'en découdre.
Ca va pas rigoler, et on attaque d'empblée: pas de souci pour Briseradius et Faipalgugus, opposés à la deuxième paire thudinienne en manque de cohésion et d'expérience. par contre, Panoramix et Okébos rament un peu, et il faut que Karl recadre et encourage Laurent pour passer le cap en trois sets.
Le croisement des doubles se règle encore plus vite en faveur de Loverval, nous voilà déjà à 0-4 sans perdre d'autre set.
Trois terrains sont libres pour Les simples, et Karl, Laurent et Nelson (dit l'Amiral) commencent sans tarder... Ici encore, c'est Laurent qui est à la peine, mais il réussit à contracarrer la tendance du premier set pour s'imposer finalement. Sous les encouragements nourris de ses co-clubmen, et du secrétaire qui nous a rejoints entretemps.
Karl d'abord, puis Nelson s'imposent en deux sets, sans histoire, bravo les gars. Voici le tour de Lucas, dont -rappelez-vous- ça fait quelques semaines qu'on se dit qu'il est tout proche de nous remporter le 4ème simple... Et de fait, c'est pour ce soir !!! Bien mis en confiance par ses derniers progrès, Lucas met en pratique tous les conseils reçus dans les semaines qui ont précédé, mais surtout il est décidé, et il varie bien son jeu. Il ne joue plus avec l'adversaire, mais bien contre lui, et le client est à sa portée. Deux sets, là aussi, et l'affaire est bouclée rondement. Tous les membres de l'équipe le félicitent en lui souhaitant beaucoup d'autres succès en match officiel.
Malgré qu'il n'y aie pas de photo pour vous le prouver, croyez-moi l'ambiance était à la fête sur le bord du terrain en asséchant les cannettes... Hé oui, il n'y a pas qu'à Loverval que la cafétéria fait défaut ! Puis une douche bien méritée autant que collégiale dans la bonne humeur que vous imaginez... Nous voila bien repartis !

  • Comments(0)//blog.bcloverval.be/#post194

Messieurs C: Loverval - Beaumont 2

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Thu, January 29, 2009 23:25:08

Ah ben voila que la présidente (et juge-arbitre dévouée) m'a de nouveau précédé....

Faut que je poste juste avant ma douche, on dirait ! smiley

Enfin, j'ai une bonne photo de groupe (oui, c'est un beau montage, merci Photoshop), donc vous voila forcé de vous farcir mon résumé pour la découvrir à la fin :

Les "vieux" sauvent les meubles: 4-4

On redoutait bien un moment de vérité pour cette rencontre cruciale; rappelez-vous qu'après un premier tour sans faute, nous avions échoué dernièrement à Binche, ce qui nous mettait dans la possibilité d'être rejoints -voire dépassés- par le deuxième de la division, Beaumont 2, justement dans un match "à quatre points". Pression supplémentaire dans le déforcement de notre effectif, avec Louis (brillant astucieusement par son absence) et Karl au ski (dans la blanche jusqu'au cou).

Dans cette grande détresse, nous avons fermement insisté pour que Renzo (OK Boss) soit des nôtres, ce qu'il confirma, au dernier moment pour jouer avec les nerfs de son capitaine bien-aimé. Nous avions un instant envisagé de faire appel à William (Willie Boy from LLN),mais hélas nous avons du nous résigner... Pire encore, au dernier moment, Nelson (Alias l'Amiral) était appelé d'urgence en hollande pour une intervention informatique et ne pourrait nous rejoindre à temps. Un seul mot d'ordre face à l'angoisse: faire de son mieux.


A 20h30 dans la salle, il est temps de se décider pour la composition d'équipe. Lueur d'espoir quand nous constatons qu'un titulaire fait défaut aussi dans les rangs adverses: Christophe a été rappelé pour des manoeuvres, ce qui fait bien notre affaire. Le match nul est possible. On décide donc de laisser ensemble Briseradius et Faipalgugus, pour assurer deux matches sur base de leurs récentes performances au tournoi du club, tout en espérant que Okeboss et Barométrix pourraient en remporter un, ce qui ferait 3-1 pour aborder les simples avec une certaine sérénité.


On doit déchanter directement: les Lovervallois perdent les premiers sets. Alors que Laurent et Lucas s'inclinent au second aussi, Bernard et Etienne reprennent doucement le contrôle du match et s'imposent au bout de la troisième manche, non sans transpiration. Donc, 1-1 et on est pas fiers. Deuxième série de doubles: on prend les mêmes et on recommence... résultat identique pour arriver à 2-2.


Ca devient plus palpitant quand Lucas entame son simple (en quatrième joueur) et remporte le premier set, il en veut, il joue de mieux en mieux, il pousse régulièrement son adversaire à la faute, il est gonflé à bloc. bien encouragé par ses coéquipiers. Hélas le beaumontois se ressaisit au prix d'un grand effort de volonté et remporte les deux sets suivants de haute lutte. On sent toutefois que Lucas est toujours en phase de progression et que la concrétisation ne tardera plus. Sur le court voisin, Laurent fait jeu égal avec le deuxième joueur, mais au fur et à mesure des points, on le sent de moins en moins frais... et de fait, il s'incline en deux sets, les échanges rythmés par les différentes exclamations et plongeons de son rival et futur vainqueur. C'est 4-2 et les carottes sont presques cuites !


Presque, car Bernard entre en lice pour le troisième simple: il est toujours dans une période de forme (deux finales à Loverval le week-end passé) et c'est sans grand état d'âme qu'il prend la mesure du sociétaire de Beaumont.4-3, c'est pas très confortable.
Et tous les regards se tournent vers le premier terrain, où s'affrontent les premiers simples de chaque équipe, Etienne contre Luc Devleeschouwer. Sur papier, C1 contre C2, mais c'est sans tenir compte de l'aversion de Faipalgugus pour le simple. Et les échanges s'installent, très disputés Luc en difficulté sur son revers au fond, Etienne sur les contr'amorties. Les deux joueurs sont au coude à coude: Etienne remporte le premier set 23-21 mais doit concéder le deuxième 20-22. Au troisième, Luc sort plusieurs retours et concède six point d'avance. Les services alternent, mais Etienne ne lâchera plus l'affaire, misant sur des amorties slicées rapides ou des retours grand fond dans le revers.

Ouf ! 4-4 et Loverval garde la tête de la division avec son point d'avance.
Toujours pas de douche chaude à l'école Destrée... Une petite verre, un bout de saucisson et une chtite photo pour en terminer dans une ambiance bien sportive et détendue. C'est chouette, non ?

  • Comments(3)//blog.bcloverval.be/#post190

Messieurs C : Binche-Loverval

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Mon, January 19, 2009 12:02:13

Météo: la dégelée... 6-2.

Fallait bien que ça arrive, le premier tour avait ressemblé de très près à une promenade de santé... On était presque chaque fois en effectif optimal, et les résultats avaient bien suivi. Ici, nous voila bien déforcés, avec l'absence du capitaine, ainsi que celle de Karl pour maladie et Laurent en convalescence, donc franchement en manque de compétition. Nelson et Lucas toujours pleins de bonne volonté, mais encore un poil trop court pour ramener des points. D'autant qu'en face, pas des enfants de choeur, des adversaires qui en veulent et qui ont leur repères dans leur salle...


Les doubles doivent donc être quasi improvisés: Laurent jouera avec Etienne, Nelson avec Louis. Dur, dur. Peu de sensations, beaucoup de mauvaises estimations, démarrages tardifs, retours approximatifs. Nos C1 s'inclinent, très frustrés. A côté, Louis et Nelson bataillent ferme pour s'imposer en 3 sets, ouf.
On change les équipes, pour reproduire à peu près le même scénario. Pénible mais l'honneur est sauf... 2-2 avant les simples, ça ne présage rien de bon.

Et de fait.
Les quatre simples sont perdus en deux sets. Personne n'aura démérité, mais quand ça ne va pas, faut le reconnaître, voilà. Remarquons toutefois que c'est Lucas qui réalise le meilleur score sur son simple, et que la perspective d'une victoire se rapproche de plus en plus. Nelson, lui aussi n'est pas loin de rentabiliser sa titularisation, encore un petit effort !


Un mot sur les douches, chaudes, mais en manque cruel de pression, relatif aux soucis d'approvisionnement en eau dans le Centre, enfin c'était tout juste. Après l'hydratation extérieure, rendez-vous sur la place de Binche pour humecter l'intérieur. Beau choix de bières, avec de la Desparados bien désaltérante avant le retour. Aurons-nous compris la leçon pour recevoir Beaumont, deuxième de la division ? Vous le saurez en suivant le prochain épisode de nos aventures...

  • Comments(0)//blog.bcloverval.be/#post185

Messieurs C la suite

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Mon, December 15, 2008 11:07:53

Alors heu voila, j'avais rédigé un petit compte rendu, mais j'ai été grillé par la présidente (mes respects), enfin je mets quand même les photos, et j'ajoute mon petit texte pour la forme... ça compensera les résumés manquants du début de saison smiley .

Bonne lecture.

Blog ImageBlog ImageBlog ImageBlog ImageBlog Image

Messieurs C reçoit Charleroi 2

Dernière rencontre avant la trève, ce mercredi 10 décembre dans la salle de l’école Destrée. Un petit côté festif, le froid est vif dehors, mais l’ambiance chaleureuse sur les terrains.

Juste avant d’entamer les hostilités, les trois membres du comité sur place rassemblent l’équipe pour la remise d’un cadeau au (futur jubilaire) pour ses cinquante ans (déjà !). Profitons de ces quelques lignes pour remercier le secrétaire, le trésorier et la présidente de cette attention, un superbe tee-shirt rouge (évidemment) ainsi que celle de la tarte au flan –faut il y voir une allusion ?- voilà qui fait bien plaisir en attendant de se retrouver autour d’un bon verre. Le moment viendra bientôt…

Place au badminton, et commençons avec les doubles. Louis fait équipe avec Nelson, le récent promu. Petite frayeur car ils laissent échapper un set avant de se reprendre, Louis méritant plus que jamais son surnom de « l’astuche », alternant feintes et déceptions comme aux plus beaux jours. Parcours un peu laborieux mais sans réel danger pour le capitaine et le jubilaire, encouragés par le public local sous le terme de « les vieux ». Comprends pas vraiment ce qu’on veut dire par là, mais bon ça avait l’air plutôt affectueux… Passons.

La deuxième série de doubles s’avère un peu moins disputée, malgré de belles velléités du capitaine adverse, Olivier Santerre, fraîchement transféré de Mont-sur-Marchienne pour reprendre la responsabilté de cette deuxième équipe messieurs. Petit break pour jeter un oeil au compteur : hmmm… ben oui : 4-0 comme d’hab.

C’est donc assez décontractés que nos sociétaires entament les simples, et si pour Bernard, l’affaire est rondement réglée, Nelson et Louis doivent payer de leur personne pour émerger en finalité. Lucas offre une belle résistance au premier set, mais perd un peu pied par la suite et doit concéder le match.

Alors que le juge-arbitre clôture la feuille sur le score de 7-1, les participants entament joyeusement la tarte au flan et le verre d’après match…

Champion d’automne-hiver, c’est cool quand il gèle ! Déjà je vous souhaite de Bonnes fêtes de fin d’année à tous. smileysmileysmiley

  • Comments(2)//blog.bcloverval.be/#post179

Messieurs C reçoit Fosses-la-Ville

InterclubsPosted by Red Wolf alias Etienne Tue, November 18, 2008 18:57:56

Mieux vaut un peu tard que rien du tout... smiley
Une rencontre de plus en notre salle de Chatelineau ce mercredi 12 Novembre. Et sous le signe des retrouvailles, s'il vous plait, car au coeur de l'équipe adverse, deux anciens lovervallois, à savoir Jean-Jacques Ganna et Jean-Claude Vanderschueren. Voilà qui fait toujours plaisir: avoir des nouvelles et croiser le fer dans la bonne humeur et la sportivité.

Les doubles démarrent bien: Karl et Laurent prennent le meilleur sur la première paire adverse. Sur le terrain voisin, Bernard et Etienne s'imposent au petit trot. 2-0 avant de croiser les rencontres. Si Panoramix et Okéboss remportent plutôt facilement la victoire, on peut constater que Briseradius et Faipalgugus rament un peu. Il concèdent le deuxième set pour la première fois, petite forme et grosse difficulté de visibilité sur les volants rapides et les smashes de Jean-Jacques.Dans la troisième manche, Loverval finit par émerger, et nous voici à 4-0 avant les simples, à notre bonne habitude !


Les simples (pas d'esprit !) voient Renzo se déchaîner: il en veut, il veut tout déchirer... et de fait il déchire surtout son short à l'endroit que la pudeur nous interdit de désigner, provoquant ainsi un intérêt certain parmi la gent féminine sur place. Bien qu'exhibant les siennes, il perd la partie face à Jean-jacques... notre seul match perdu !

Jean se précipite pour voir si Renzo n'est pas blessé ! Quelle sollicitude !!!

Blog Image


En effet, Karl, Bernard et Nelson prennent le meilleur sur les opposants. Dans le public, Lucas encourage sportivement ses camarades après s'être fait eng... par le capitaine. Petit malentendu dans les convocations ? Bref. 7-1 pour Loverval et la tête de la compétition pour nos couleurs avec un sans-faute ! Que demande le peuple ?

  • Comments(2)//blog.bcloverval.be/#post168
Next »